Interventions sur "touristique"

881 interventions trouvées.

Photo de Michel RaisonMichel Raison :

...nies aériennes pourrait être mise en place, pour réinstaurer la confiance des consommateurs. Il est également urgent de légiférer à l’échelon européen sur les avoirs proposés par les compagnies aériennes. Enfin, pour relancer le tourisme à moyen terme, la prochaine génération de contrats de plan État-région devrait être utilisée pour financer des appels à projets visant à mieux répartir les flux touristiques sur notre territoire, qui souffre de la fameuse règle des 80-20, que l’on connaît dans d’autres domaines. Parvenir à rééquilibrer cette répartition, c’est faire du tourisme durable ! Voilà pour les principales mesures de complément. Voici maintenant les interrogations qui appellent des clarifications de la part du Gouvernement. La première interrogation – et non des moindres ! – est celle du p...

Photo de Jean-Baptiste LemoyneJean-Baptiste Lemoyne :

... d’un plan de sauvetage, qui s’est traduit, la semaine dernière, lors du CIT, par l’annonce de dispositifs non seulement de soutien pour faire face à l’urgence, mais également de reprise pour accompagner la relance, sans oublier de penser au moyen et long terme pour la reconquête. En effet, rien ne garantit à vie à la France cette place de numéro un sur le podium mondial en matière d’attractivité touristique : de nombreuses destinations ont émergé depuis quinze à vingt ans, et, face à ce phénomène, il nous faut plus que jamais aider les acteurs dans les investissements et la transformation. Ce plan de sauvetage massif permet de donner de la visibilité à un certain nombre de dispositifs : l’activité partielle et le fonds de solidarité se poursuivront jusqu’à la fin de l’année 2020, car nous savons qu...

Photo de Colette MélotColette Mélot :

...de sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Avec presque 90 millions de visiteurs étrangers pour la seule année 2018, la France est aussi le pays le plus visité du monde. Son tourisme est grandement culturel. Son patrimoine, d’une richesse incomparable, compte environ 45 000 monuments historiques classés et inscrits. Aujourd’hui, notre patrimoine historique, comme l’ensemble des secteurs touristiques et culturels, est touché de plein fouet par la crise sanitaire et économique que nous vivons. Parmi ces monuments historiques, 44 % sont des propriétés privées, soit des biens familiaux, soit des biens acquis par des passionnés. Derrière la carte postale architecturale se cachent des entrepreneurs, des PME parfois, qui se battent pour faire vivre leur passion : 90 % de leurs recettes proviennen...

Photo de Jean-Baptiste LemoyneJean-Baptiste Lemoyne :

...ier des exonérations de cotisations sociales et du crédit de cotisations patronales, ce qui permettra de leur verser de la trésorerie avant qu’elles n’aient à payer de nouveau des cotisations. Nous avons également lancé un fonds d’ingénierie Tourisme et patrimoine pour aider un certain nombre de sites. Sur ce sujet, nous allons pouvoir accélérer, car, avec la Banque des territoires, l’ingénierie touristique France tourisme ingénierie portée par Atout France est dotée de 21 millions d’euros – c’est considérable, c’est beaucoup plus que ce que nous avions jusqu’à maintenant. Ce sera un soutien précieux. Par ailleurs, les initiatives parlementaires ont été pleinement utiles. Je sais le rapporteur général de la commission des finances du Sénat, Albéric de Montgolfier, très mobilisé pour que ces monumen...

Photo de Anne-Catherine LoisierAnne-Catherine Loisier :

Dans le cadre du plan de soutien au secteur du tourisme, cela a déjà été évoqué, le Gouvernement propose aux collectivités locales d’alléger la taxe de séjour des hébergements touristiques ou de déduire les deux tiers de la cotisation foncière des entreprises de tourisme, l’État en finançant la moitié. Si les collectivités locales, comme les professionnels, se réjouissent de ce plan, beaucoup s’interrogent néanmoins sur ses dispositions précises. En effet, la taxe de séjour n’a jamais été identifiée comme un élément déclencheur de séjour des touristes : on ne choisit pas sa desti...

Photo de Jean-Baptiste LemoyneJean-Baptiste Lemoyne :

M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d ’ État. Avec Jacqueline Gourault, nous avons tout à fait conscience des effets de la crise sur les communes touristiques. Je pense aux communes thermales, à celles qui possèdent un casino sur leur territoire… M. Cazeneuve, président de la délégation aux collectivités territoriales à l’Assemblée nationale, rédige un rapport sur ce sujet. Je ne doute pas que des travaux similaires seront mis en place au sein de la Haute Assemblée, afin de réfléchir aux dispositifs qui pourraient aider les communes touristiques.

Photo de Cyril PellevatCyril Pellevat :

… qui vous a adressé un courrier le 15 mai. Peut-être pourrez-vous nous apporter des éléments en la matière. Si tout ce qui est en notre pouvoir n’est pas mis en œuvre pour aider ce secteur durant la saison estivale, ils seront nombreux à ne pas réussir à se relever. Nous irons alors tout droit vers une catastrophe économique et sociale. Le secteur touristique représente, vous l’avez dit, près de 7, 2 % du PIB. Il s’agit d’un véritable moteur pour l’économie française. S’il n’était pas soutenu, les secteurs qui y sont liés, tels que la restauration, l’agriculture, l’artisanat, les transports, la culture et le commerce seraient menacés. Dans un tel scénario, c’est une part bien plus grande du PIB qui serait en danger. Mon département, la Haute-Savoie, ...

Photo de Jean-Baptiste LemoyneJean-Baptiste Lemoyne :

Le tourisme durable ne doit pas être une niche. Il doit véritablement innerver l’ensemble de la politique touristique. Nous assistons d’ailleurs à une prise de conscience en la matière. Voilà quelques mois, la tendance était de prendre des avions toujours plus gros pour aller toujours plus loin et être toujours plus nombreux au même endroit. Cette année sera peut-être celle de la redécouverte des chemins noirs empruntés par Sylvain Tesson, lequel, me semble-t-il, a tutoyé les Cévennes avant de remonter vers le C...

Photo de André GattolinAndré Gattolin :

J’aimerais en premier lieu saluer l’annonce la semaine dernière du lancement du plan Tourisme. Son ampleur absolument inédite témoigne de l’immarcescible volonté qui anime le Gouvernement de faire face aux conséquences de la crise sanitaire. Cela étant dit, les perspectives estivales touristiques, ce sont aussi, vous le savez, les quelque 1 200 musées français qui accueillent toute l’année nos concitoyens et les touristes étrangers. Ces musées, qui font le prestige de la France, fonctionnent grâce aux femmes et aux hommes qui y travaillent. Parmi eux se trouvent les guides-conférenciers, aujourd’hui touchés de plein fouet par la crise. Ils sont près de 10 000 à rendre les œuvres accessib...

Photo de Stéphane RavierStéphane Ravier :

...la liberté d’aller et venir, de s’épanouir, quels que soient les lieux, afin que chacun reprenne possession des chemins, des bars, des restaurants et des rues. Ensuite, il est nécessaire de rendre la liberté d’entreprendre, de travailler, de recevoir ses clients et de remplir les carnets de commandes. Il faut de toute urgence annuler les charges sociales et fiscales des entreprises de la filière touristique, qui ont perdu 70 % de leur chiffre d’affaires. L’État doit encourager les maires à étendre les terrasses sur le domaine public sans coût supplémentaire. Le tourisme n’est pas qu’une industrie. C’est le miroir dans lequel les Français admirent notre pays et qui fait rêver quelques milliards de personnes à travers le monde. La France brille d’un éclat sans pareil, ne le laissez pas s’éteindre ! ...

Photo de Céline BrulinCéline Brulin :

Cela a été dit, l’impact de la crise sanitaire sur les secteurs touristique et culturel est terrible, sans précédent, non seulement pour les entreprises et les associations, mais également pour de nombreuses collectivités territoriales. Je pense en particulier aux communes touristiques. Le comité interministériel du tourisme n’a pas véritablement apporté de réponse précise aux pertes de recettes liées aux pertes d’exploitation. Je pense notamment aux campings des commun...

Photo de Jean-Baptiste LemoyneJean-Baptiste Lemoyne :

Madame la sénatrice Brulin, ma réponse prendra plusieurs formes. La Banque des territoires pourra venir en soutien d’un certain nombre de communes touristiques. J’ai en tête le cas de la commune de Laruns, qui m’a été signalé : elle exploite en montagne un petit train, qui génère des recettes, lesquelles permettent d’amorcer la saison de montagne. Il est donc nécessaire d’être aux côtés de ces collectivités. La somme de 1, 3 milliard d’euros mise sur la table par la Caisse des dépôts et consignations et la Banque des territoires constituera une aide pr...

Photo de Céline BrulinCéline Brulin :

...s remercie, monsieur le secrétaire d’État, de votre réponse. Je veux croire que des choses seront proposées dans les prochaines semaines. J’insiste sur le caractère urgent et important de cette question. Vous avez d’ailleurs donné des chiffres qui montrent ce que cela peut représenter financièrement. Les mécanismes de la DGF ou de la péréquation ne sont pas toujours très favorables aux communes touristiques, …

Photo de Loïc HervéLoïc Hervé :

Les maires ont joué un rôle exceptionnel dans la gestion de la crise sanitaire. Ils doivent et veulent jouer un rôle essentiel dans le redémarrage de notre économie, notamment touristique. Pour que notre saison d’été soit la meilleure possible, de nombreux espaces publics ou privés vont devoir s’adapter, afin de tenir compte de la distanciation sociale. Oui, notre société devra « vivre durablement avec le virus » ! Il est donc urgent de nous y préparer. Au-delà du coût pour les acteurs publics ou privés se pose inéluctablement la question de l’application des procédures et des d...

Photo de Jean-Baptiste LemoyneJean-Baptiste Lemoyne :

...rence aux DDT. Je connais votre engagement en faveur du tourisme de montagne ; vous avez certainement en tête un certain nombre de chantiers, comme la mise en place de lits chauds. En montagne, notamment en Savoie et en Haute-Savoie, il s’agit d’un enjeu important. Le tourisme durable doit tout innerver : il faut aider les collectivités territoriales concernées à reconvertir ou à adapter l’offre touristique. Ce travail devra se poursuivre en lien étroit avec les DDT, dont le rôle n’est en aucun cas d’empêcher, bien au contraire : il s’agit de faire. Les enjeux sont très importants pour un certain nombre de territoires. Si l’on manque le virage, c’est toute une économie qui peut aller dans le décor. J’en suis absolument convaincu : il faudra être au plus près du terrain. C’est ce que j’entends à tra...

Photo de Édouard CourtialÉdouard Courtial :

Si l’Oise n’a pas de plages, elle a des atouts touristiques majeurs, chers au cœur de nombreux Français. Or ces atouts appartiennent à un secteur touristique qui jouera sa survie lors de la saison estivale pour surmonter la crise actuelle ; à un secteur essentiel au rayonnement culturel français et indispensable à notre économie. Parmi toutes les activités touchées, la restauration – cela ne vous étonnera pas – me préoccupe tout particulièrement. Ses en...

Photo de Jean-Baptiste LemoyneJean-Baptiste Lemoyne :

...une indication aujourd’hui. Nous espérons que, grâce aux efforts individuels et collectifs, ils deviendront petit à petit des départements verts et qu’ainsi ils pourront renouer avec une vie plus normale. Quoi qu’il arrive, après le 2 juin, une période de quinze à vingt jours sera nécessaire pour préparer la deuxième étape du déconfinement. Je forme le vœu que, au 21 juin, le maximum d’activités touristiques puissent reprendre, partout dans le pays : il s’agit de lancer la saison estivale, que les Français ont bien méritée. Enfin, je dirai un mot des maires, dont je tiens moi aussi à saluer le pragmatisme. Beaucoup d’entre eux travaillent avec les restaurateurs de leur commune, pour leur permettre de rouvrir leur terrasse ou, lorsqu’ils n’en ont pas, d’utiliser l’espace public. Voilà des actions de...

Photo de Didier MandelliDidier Mandelli :

La semaine dernière, le Premier ministre a annoncé un plan d’accompagnement du secteur touristique à hauteur de 18 milliards d’euros. Cet engagement situe l’enjeu pour un secteur d’activité essentiel à l’économie de notre pays, qui est par ailleurs très attractif et qui est l’un des plus touchés par cette crise. J’appelle votre attention, monsieur le secrétaire d’État, sur la situation de deux composantes majeures de cette économie partiellement prises en compte à ce stade. En premier lieu, ...

Photo de Marie-Pierre MonierMarie-Pierre Monier :

...inue d’irriguer l’économie dans tous les territoires, il faut donc un soutien fort, à long terme, qui nécessite des mesures nouvelles. Tout d’abord, il faut un calendrier de réouverture lisible pour les CHR, et pourquoi pas l’expérimentation d’une ouverture anticipée des cafés-restaurants dans des zones rurales peu denses. Ce sont parfois les seuls commerces dans les petites communes ; leur rôle touristique n’en est pas moins important. Ensuite, il convient de mettre en œuvre un véritable statut du saisonnier, qui garantisse une meilleure indemnisation, un suivi social et médical, ainsi que des formations permettant des évolutions de carrière. Il faut aussi une forte incitation à l’organisation de voyages et de sorties scolaires pendant les prochaines années, et un élargissement exceptionnel des c...

Photo de Jean-Baptiste LemoyneJean-Baptiste Lemoyne :

...ets ! Un certain nombre de collectivités territoriales, qui accueillent de grands festivals, ont fait le choix de se réorganiser. C’est le cas de la ville de Nice, où Christian Estrosi procède à un redimensionnement : il a décidé de multiplier les petits événements, avec des jauges bien plus basses qu’envisagé initialement. Ces choix prouvent à la fois la créativité d’un certain nombre d’acteurs touristiques des territoires et le volontarisme des élus. Même si cet été culturel sera différent, il sera réussi. Dès aujourd’hui, un certain nombre de sites culturels rouvrent leurs portes, comme le château de Chaumont-sur-Loire, dont le festival est bien connu. S’agissant de la Fête de la musique, le ministre de la culture, Franck Riester, s’est exprimé vendredi dernier. Il souhaite que cet événement so...